* * *

« Coucher de soleil, reflets dorés qui enveloppent l’atmosphère. L’air est frais. Lorsque l’obscurité prend place, la nature se révèle à elle-même par sa senteur singulière de l’herbe fraîchement coupée… Madeleine de Proust.

 

Soirs d’été, la brise se lève, fait frissonner nos peaux. Pieds nus dans les herbes hautes, habitude nostalgique perdue de l’enfance. On ose, inaperçus, s’aventurer à travers les champs de maïs. Doucement, puis le rythme s’accélère.  Giflées, les silhouettes disparaissent peu à peu dans cet enchevêtrement de verdure hostile. 

 

Vivants. Nous sommes vivants. »

MON INSTAGRAM :  @emmenezmoiailleurs




Copyright © 2018 Delphine Grigné

All rights reserved